Fantasy

Shades of magic #1 – Victoria E. SCHWAB – #PLIB2018

Kell est le dernier des Visiteurs, des magiciens capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est le centre à chaque fois. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge, et on y respire le merveilleux avec chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : les sortilèges s’y font si rares qu’on s’y coupe la gorge pour voler la moindre incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui s’y est répandue quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.
Depuis cette contagion, il est interdit de transporter un objet d’un monde à l’autre. C’est pourtant ce que va faire Kell, un chien fou tout juste sorti de l’adolescence, pour défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, et le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait pourtant sa vie sans hésiter. Et un jour, il commet l’irréparable : il passe une pierre noire comme la nuit dans le Londres gris où une jeune fille du nom de Lila la lui subtilise.
Mais la magie n’attire jamais à elle personne par hasard !

Depuis le temps que j’entendais parler de Shades Of Magic de V.E Schwab, je suis super contente d’avoir enfin pu le lire.

Je comprends son succès car il est vraiment génial. L’univers est super original, assez complexe mais très bien fait. J’ai adoré être plongée dans les Londres de ce monde, tous différents les uns des autres mais qui sont tous intéressants. Chaque Londres a son ambiance et ses règles. L’auteure réussit à bien les distinguer et à installer les ambiances.

Les personnages sont aussi intéressants et complexes. J’ai adoré Kell, qui est attachant, mais j’ai encore plus apprécié Lila, qui est un personnage féminin fort, sensible et qui ose. Cela change un peu et ça fait du bien. Elle ne baisse jamais les bras et se bat pour ses convictions. Les autres personnages qui les entourent sont aussi intéressants, quoi que moins développés. Les liens entre Kell et sa famille sont aussi intéressants à voir évoluer.

Malgré tout, certaines ficelles étaient faciles et déjà vues. Cela ne m’a pas gêné car l’univers original et ces voyages entre les différents Londres m’ont fasciné mais je préfère quand même le dire ici.

Enfin, l’écriture de l’auteur est très agréable, elle nous emporte et j’ai tourné les 500 pages sans vraiment m’en rendre compte. C’est une lecture addictive, j’avais toujours envie de savoir la suite et je n’avais pas envie de laisser les personnages. C’est pour moi de la très bonne littérature YA. J’ai vraiment passé un bon moment et j’ai hâte de découvrir la suite.

 

 

 

 

#PLIB2018

#ISBN978-2371021167

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s